Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par La Cimade qui dispose d’un délégué à la protection des données : Vincent Brossel (dpo@lacimade.org).

Elles sont destinées à la Direction de la communication et des relations donateurs et aux tiers mandatés par La Cimade à des fins de gestion interne, pour répondre à vos demandes ou faire appel à votre générosité.

Mentions légales

La Cimade est susceptible de collecter vos données personnelles, notamment par l’intermédiaire de l’inscription à la newsletter. Seule La Cimade est destinataire de ces données personnelles.

Conformément à la Loi Informatique et Libertés et Règlement général sur la protection des données (RGPD), vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de suppression et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel et à leur utilisation à des fins de prospection. En justifiant de votre identité, vous pouvez exercer vos droits en vous adressant à : La Cimade – 64, rue Clisson 75013 Paris. Vous pouvez également introduire une réclamation auprès de la CNIL.

La Cimade propose un service gratuit d’abonnement à sa lettre d’information. Les abonnés reçoivent des informations relatives aux activités de La Cimade. Conformément aux recommandations de la CNIL, La Cimade propose aux abonnés la possibilité de se désinscrire de la lettre d’information en cliquant sur le bouton lien “abonnement/désabonnement” en bas de la lettre d’information.

La Cimade est susceptible d’implanter un “cookie” dans votre ordinateur qui permettra de vous identifier. Un “cookie” enregistre des informations relatives à la navigation de votre ordinateur sur le site web de La Cimade (les pages que vous avez consultées, la date, l’heure de la consultation, etc.). Nous vous rappelons que vous pouvez vous opposer à l’enregistrement de “cookies” en configurant votre ordinateur dans ce sens.

Vos données personnelles sont conservées pendant la durée strictement nécessaire à la réalisation de nos campagnes d’informations sur les activités de La Cimade.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès à vos données pour leur rectification, limitation, portabilité ou effacement, en contactant dpo@lacimade.org

Faisons respecter le droit d’asile,
mettons fin au système Dublin

Des milliers d’hommes, de femmes, d’enfants contraint·e·s de vivre sous des ponts, de se cacher dans des forêts, des squats, de fuir les centres d’hébergement de peur des contrôles. Ces personnes n’ont commis aucun crime, et pourtant elles sont menacées d’interpellation, de placement en rétention et d’expulsion car elles sont
« dublinées ».

C’est-à-dire que la France cherche à les renvoyer vers leur pays d’entrée dans l’Union européenne, bien souvent l’Italie, l’Espagne ou encore la Bulgarie sans prendre en compte leurs liens familiaux, les compétences linguistiques ou projets. Près de 35 000 personnes « dublinées », originaires d’Afghanistan, d’Erythrée ou encore du Soudan, sont condamnées soit à être expulsées, soit à se cacher et survivre pendant 18 mois avant de pouvoir demander l’asile en France. Les textes européens permettent pourtant à la France d’examiner ces demandes d’asile en appliquant la « clause de souveraineté » du règlement Dublin, comme l’a fait l’Allemagne pour accueillir les personnes réfugiées de Syrie.

Initié par l’Union européenne, le système Dublin est inefficace, extrêmement couteux et très violent pour les personnes, et pourtant aucun Etat n’ose le réformer radicalement. L’Etat français dépense des dizaines de millions d’euros pour renvoyer vers un autre pays européen des personnes qui ont toutes les chances de revenir quelques semaines plus tard, ou plus grave encore d’être expulsées vers l’insécurité et la misère dans leur pays d’origine. Autant de moyens financiers et humains qui devraient être orientés vers une politique ambitieuse d’accueil et d’intégration.

A Gérard Collomb de donner une chance à ces personnes exilées sous procédure Dublin : laissez les demander l’asile en France dès maintenant.

Signez notre pétition. Plus nous serons nombreux et nombreuses, plus nous aurons de poids pour que Gérard Collomb, ministre de l’Intérieur, permette à ces personnes en quête de protection, de déposer l’asile en France.

Qu’est-ce qu’une personne dublinée ? Qu’est-ce qu’une personne dublinée ?

Découvrir la pétition

Découvrir la pétition

Faisons respecter le droit d’asile :
Stop Dublin !

Monsieur Gérard Collomb,

Je vous écris pour vous faire part de mon désaccord profond avec la politique de la France concernant le traitement des personnes « dublinées ».

Il est indigne de refuser à ces personnes en demande d’asile d’accéder à ce droit garanti par la Constitution française. Il est également indigne d’inciter les forces de police, comme c’est trop souvent le cas, à les pourchasser, à les placer en rétention ou les assigner à résidence, et tenter de les expulser vers un autre pays européen, sans aucun souci pour leur sécurité et leurs droits fondamentaux.
Il est enfin indigne de condamner aujourd’hui plus de 35 000 personnes « dublinées », soit à être expulsées, soit à se cacher et survivre pendant 18 mois avant de pouvoir demander l’asile en France.

Le règlement Dublin actuel et son application par la France sont injustes, violents, inefficaces et très couteux. Par la voix du gouvernement, la France doit défendre auprès de l’Union européenne et de ses partenaires un système européen d’asile ambitieux, basé sur le choix des personnes en demande d’asile et sur l’idée d’une réelle solidarité européenne.

Je vous demande donc de :
- Faire usage de la « clause de souveraineté » prévue par le règlement Dublin afin de laisser l’ensemble des personnes dublinées accéder à la procédure d’asile en France 
- Mettre fin à l’enfermement en rétention ou l’assignation à résidence des personnes dublinées 
- Défendre sur la scène européenne un système d’asile européen ambitieux, fondé sur le choix des personnes en demande d’asile et sur une réelle solidarité entre les Etats-membres de l’Union européenne.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de ma haute considération,

Retour

Fermer la pétition

Qu’est-ce qu’une personne dublinée ?

RETOUR

Fermer la vidéo
Signez la pétition !

Rejoignez les
     signataires !

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Ces champs sont obligatoires

Merci de renseigner votre civilité

Le format de l'e-mail est incorrect

Le format du téléphone est incorrect

En cliquant, vous acceptez de recevoir les informations de La Cimade. Pour plus d’informations concernant vos données personnelles, cliquez ici.

Merci !

Je partage la pétition autour de moi

Facebook La Cimade Twitter La Cimade

Votre soutien nous permet de renforcer nos équipes dans les permanences, d’apporter une information utile et d’assurer un soutien concret à ces familles venues en France pour trouver sécurité et dignité.

Aujourd’hui, nous avons besoin de vous pour continuer.

Pour permettre à 2 enfants de familles réfugiées de participer à des ateliers dans notre centre de Massy et ainsi retrouver l’insouciance.
Votre don vous revient à 30,60€ *

Pour permettre à 2 personnes étrangères de bénéficier d’un apprentissage du français pour assurer leur participation à la société.
Votre don vous revient à 61,20 € *

Pour permettre à 9 personnes étrangères d'être accompagnées dans une permanence juridique et sociale de La Cimade pour faire valoir leurs droits.
Votre don vous revient à 102 € *