Votre signature a bien été enregistrée, merci beaucoup.

Halte aux expulsions vers l'Afghanistan

L’année 2016 a été la plus meurtrière en Afghanistan. Plus de 11 000 personnes ont été tuées ou blessées principalement par les attaques des talibans et de l’Etat islamique. Au lieu d’offrir un lieu sûr aux Afghans qui cherchent refuge en Europe, les Etats européens accélèrent les expulsions. En 2016, près de 10 000 Afghans ont été renvoyés depuis l’Europe, dont plus de 600 par la France.

Les personnes renvoyées depuis l’Europe sont en grave danger, comme l’a tragiquement illustré l’exécution d’un Afghan que la Norvège avait expulsé. La France et les pays européens ont une obligation légale de protéger les personnes qui fuient le danger.

Avec Amnesty International et La Cimade, demandez au ministre de l’Intérieur Gérard Collomb l’arrêt immédiat des expulsions des Afghans.

Signez notre pétition. Plus nous serons nombreux, plus nous aurons de poids pour que Gérard Collomb, ministre de l’Intérieur, décide d’un moratoire sur les expulsions vers l’Afghanistan. Des vies humaines sont en jeu.

Signez la pétition

X personnes ont déjà signé

Veuillez remplir les champs Prénom/Nom

Veuillez renseigner votre adresse mail

Le format de l'email est incorrect

Prénom*:

Nom*:

Adresse e-mail*:

Téléphone:

En signant la pétition, vous acceptez de recevoir des emails de la part de la Cimade. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment

Monsieur le Ministre de l’Intérieur,

Je vous écris pour vous faire part de mon désaccord profond avec la politique européenne et française concernant le traitement des personnes afghanes réfugiées sur le sol européen.

La situation en Afghanistan se dégrade. Plus de 11 000 personnes civiles ont été tuées ou blessées du fait du conflit entre les forces du gouvernement et d’autres groupes armés comme les talibans. La sécurité n’est assurée dans aucune région, y compris Kaboul, qui est même la zone la plus dangereuse pour les civils. Des enfants, des jeunes, des minorités ethniques et sexuelles et des enfants sont particulièrement exposées aux persécutions.

En dépit de l’intensification des violences, les pays européens et la France accélèrent les expulsions vers ce pays au péril de la vie de ces personnes. Le refoulement est formellement interdit par le droit international et la France a l’obligation de s’assurer que ces personnes ne sont pas renvoyées vers un pays dans lequel leur vie pourrait être en danger.

De même, la France renvoie régulièrement, dans le cadre du règlement Dublin, des personnes afghanes vers d’autres pays européens qui procèdent à des renvois forcés vers l’Afghanistan. La France les expose donc à un possible refoulement vers leur pays.

Je vous demande de :

• mettre un terme immédiat aux expulsions vers l’Afghanistan.

• ne procéder à aucun transfert de demandeurs d’asile vers un autre État européen s’il existe, au final, un risque de renvoi vers l’Afghanistan.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de ma haute considération.